11 choses à faire lors de votre voyage à Belgrade !



Belgrade : Présentation de la capitale

Belgrade est la capitale de la Serbie et autrefois de la Yougoslavie. Appelée la ville blanche, sa fondation remonte au IVe siècle av. J.-C. En effet, des ruines romaines ont été retrouvées près de la forteresse de Belgrade, dans le parc Kalemegdan, cœur de la ville actuelle. Belgrade, située au carrefour de l’Est et de l’Ouest, a été conquise plus de 40 fois durant les derniers siècles par plusieurs empires – romain, byzantin, ottoman, autrichien, serbe etc. Véritable frontière entre l’Orient et l’Occident, la ville est traversée par deux fleuves importants, le Danube et la Save.

Le tourisme à Belgrade a bondi au cours de ces 10 dernières années, en effet, après l’effondrement de la Yougoslavie, la ville a bien progressé, aujourd’hui reconnue pour sa vie nocturne animée. La ville est passée de 89 000 à 1,7 million d’habitants au cours des 100 dernières années. Nous allons voir ici les monuments et lieux touristiques très populaires de la capitale Serbe.


1. La forteresse de Belgrade

La visite de Belgrade devrait commencer là où commence chaque mythe à propos de la ville, c’est à la forteresse qu’il faut aller ! Le nom de Belgrade (ou Beograd en serbe), qui signifie « ville blanche » ou « forteresse blanche », a été noté pour la première fois au VIIIe siècle.

La forteresse de Belgrade se situe au sommet d’une crête de 50 mètres de haut. Vous aurez une vue impressionnante sur les deux fleuves et sur le pont moderne appelé pont d’Ada dont nous reparlerons. Très calme, le lieu est apprécié par les habitants notamment lors de promenades dominicales.

Pendant des siècles, la population de la ville ne s’est concentrée que dans l’enceinte de la forteresse. Ainsi, l’histoire de ce lieu est directement liée à celle de la capitale Serbe. Le fort a été envahi plus de 100 fois au cours des siècles, notamment par les celtiques, Romains, Goths, Huns, empires byzantins, bulgares, hongrois, ottomans, turcs, autrichiens-hongrois et serbe. La forteresse a aussi été endommagée pendant les deux guerres mondiales.

Aujourd’hui, la forteresse de Belgrade est la plus grande attraction gratuite de la ville avec ses portes ouvertes 24h / 24 et 7j / 7. En parcourant les ruines, vous entendrez les récits des batailles et la légende selon laquelle la tombe d’Attila roi des Huns se trouve sous la forteresse. Une église est aussi derrière les remparts.


2. Kalemedgan Parc

Le Kalemedgan parc se trouve tout autour de la forteresse de Belgrade et surplombe les deux fleuves (La Save et le Danube).

Le parc se trouve tout autour de la forteresse de Belgrade et surplombe les deux fleuves (La Save et le Danube).

Le nom de ce parc : Kalemedgan est la dérive de deux mots turcs « kale » « forteresse » et « meydan » « champ de bataille » (littéralement, « forteresse du champ de bataille »).

Vous pouvez vous promener et profiter de la vue dans ce parc. Plusieurs musées sont disponibles notamment sur les armes soviétiques, sur les dinosaures, il y a aussi la statue du vainqueur « Le Victor », une figure masculine en bronze debout, le regard vers l’avant, construit en 1928 pour commémorer la victoire de la Serbie sur l’empire Ottoman mais aussi la victoire lors de la Première Guerre Mondiale, plusieurs terrains de sports (basket, tennis…) sont aussi présents dans le parc. Nous vous conseillons d’y rester pour un coucher de soleil merveilleux sur les hauteurs de la ville.


3. Pont d’Ada ou Ada bridge

C’est le pont moderne qui relie la vieille ville à la nouvelle, plusieurs restaurants et cafés se trouvent sous le pont. Ada surplombe la Sava, durant la nuit plusieurs illuminations sont installées selon la saison (Noël, Pâques…). Une piste cyclable/piétonne se trouve sur le pont, avec une vue splendide de la vieille Belgrade.

Le pont moderne d'Ada
Le pont moderne d’Ada

Il existe aussi le pont Branko qui a remplacé le pont Aleksandar I, détruit en 1941 pour empêcher l’armée allemande nazie d’entrer dans Belgrade. Aujourd’hui de nombreuses discothèques ou restaurants flottants sont au bord de ce fleuve, de quoi vous rafraîchir pendant les chaudes nuits d’été.

Le pont Branko - Belgrade - Serbie
Le pont Branko

Des croisières sur la Sava sont disponibles et sont très intéressantes si vous voulez tout savoir de l’histoire des ponts et des monuments au bord de ce fleuve.


4. Temple Saint Sava

Le temple Saint Sava est le plus grand temple orthodoxe des Balkans, il peut accueillir plus de 10 000 personnes à la fois.

Le temple Saint Sava est le plus grand temple orthodoxe des Balkans, il peut accueillir plus de 10 000 personnes à la fois.

L’église est construite à l’endroit où les Turcs ont brûlé les vestiges de Saint Sava, de son nom serbe Rastko Nemanjić, c’est lui qui, en 1219, fonda l’église orthodoxe serbe en gagnant son indépendance face à l’empire Byzantin. Il est très considéré en Serbie notamment comme éducateur, saint et protecteur d’écoles ou d’établissements d’enseignement.

Cet impressionnant temple a un style serbo-byzantin. Il mesure 82 mètres de haut et a un dôme splendide ainsi qu’une énorme croix à son sommet.

La construction du temple Saint Sava a commencé en 1895 et a duré plus de 100 ans à cause des guerres, de la pauvreté et du régime communiste. L’extérieur de l’église a été achevé en 2004 et la décoration intérieure du temple est toujours en cours, notamment une mosaïque du dôme central représentant le Christ. Le plus délicat des travaux a été la levée du dôme central de 4 000 tonnes avec le placage de cuivre et la mise en place de la croix, qui a été construite au sol. La levée, qui a pris quarante jours, a été achevée en 1989.

Le temple Saint Sava est connu pour ses cloches polyphoniques, alors assurez-vous de vous y rendre lors d’une heure pleine pour les entendre.


5. Place de la République : Statue du prince serbe Mihailo

La place de la République est le centre névralgique de Belgrade, ainsi que le point de départ de la plupart des visites. De nombreux cafés et restaurants sont aux alentours. La place abrite une statue du prince serbe Mihailo à cheval ainsi que deux bâtiments culturels importants de la ville, le théâtre national et le musée national.

La statue du prince serbe Mihailo à cheval, le doigt en l'air montrant Constantinople
La statue du prince serbe Mihailo à cheval, le doigt en l’air montrant Constantinople

Le prince Mihailo Obrenović III (Septembre 1823 – Juin 1868), fut prince de Serbie de 1839 à 1842 puis de 1860 à 1868. Son premier règne prit fin lorsqu’il fut destitué en 1842 et son second lors de son assassinat. On se souvient de lui pour l’expulsion complète des Turcs de Serbie et la libération des 7 villes restantes toujours sous domination turque en 1867.

Les noms des villes sont gravés sur le monument et le prince est supposé pointer du doigt Constantinople (Istanbul), et ainsi persuader les Turcs de partir.


6. Le quartier Skadarlija

La rue Skadarska se trouve dans le quartier bohémien de Belgrade, elle est pavée et sinueuse bordée de cafés, de restaurants souvent animés par des musiciens, d’hôtels et par des boutiques typiques.

La rue Skadarska et son Restaurant typique
La rue Skadarska et son Restaurant typique Crédit photo : @yulia_brigida

Cette rue de 400 mètres s’est développée pour la première fois en 1830, habitée au début par des gitans. Puis, au début des années 1900, des musiciens et des poètes serbes fréquentent le quartier et le transforme en quartier bohème tel Montmartre à Paris.

Surnommé Skadarlija, il est aujourd’hui un haut lieu de la musique, de l’art, de la nourriture et du rakija (alcool typique serbe).


7. La place Terazije et sa fontaine

La place Terazije est le centre désigné de la vieille ville de Belgrade et tous les numéros de rue ont été créés à partir de ce point. Son nom vient de la fontaine au centre de la place, de nombreuses fontaines ont amené l’eau dans la ville il y a plus de 200 ans. Aujourd’hui, cette fontaine est toujours présente.

Place Terazije, sa fontaine devant l'hôtel Moskva
Place Terazije, sa fontaine devant l’hôtel Moskva Crédit Photo @isidora.dimitrijevic

La place a plusieurs bâtiments impressionnants, y compris l’Hôtel Moskva, fondé par l’empire russe, la façade extérieure est constituée de carreaux de céramique dans le style russo-grec.

Quand l’hôtel a ouvert ses portes en 1908, on l’appelait la maison russe la plus chère et la plus belle des Balkans. Au cours des 100 dernières années, l’hôtel Moskva a accueilli 36 millions de visiteurs, dont : Albert Einstein, Robert De Niro, Kirk Douglas, Jack Nicholson, Michael Douglas, Alfred Hitchcock, Roman Polanski, Yasser Arafat, Indira Gandhi, Mouammar Kadhafi, Richard Nixon, Luciano Pavarotti, Ray Charles et Orson Welles.


8. Parlement Serbe

Entre 1938 et 2006, le bâtiment du Parlement était le siège du Parlement de Yougoslavie, puis du Parlement de Serbie et Monténégro. Le bâtiment est conçu dans le style néo-baroque. L’édifice a connu de mauvaises aventures lors des révolutions et des guerres, notamment en 2000 avec le gouvernement de Milošević qui a conduit à des manifestations. Milošević est devenu célèbre en 1987 lorsque la fédération multiethnique yougoslave de Tito a commencé à s’effondrer. Il a repris le parti communiste serbe et attisé les passions nationalistes pour consolider son pouvoir. La chute de Milošević a commencé avec son pari malheureux de convoquer une élection présidentielle. La commission électorale a déclaré que Kostunica avait battu Milošević. Mais Milošević a affirmé que Kostunica n’avait pas atteint la majorité absolue et a appelé à un second tour, provoquant un tollé international et une série de manifestations de masse.

En 2001, Milošević a été arrêté par la police serbe puis transféré à La Haye pour être poursuivi par le Tribunal pénal du Conseil international pour l’ex-Yougoslavie. Milošević est mort dans sa cellule le 11 mars 2006, quelques mois avant la fin de son procès de quatre ans.

Le Parlement National Serbe
Le Parlement National Serbe Crédit photo : @petrov.plamen.bg

Le Parlement est aujourd’hui non seulement une chambre d’assemblée, mais aussi un monument de la culture serbe puisque les architectes, designers et artistes les plus célèbres de leur époque ont participé à la conception du Parlement, y compris les sculptures de « Play of Black Horses » devant l’entrée du Parlement.


9. Les anciens et nouveaux tribunaux (Old & New Palace)

Les anciens tribunaux royaux (appelées Old & New Palace) se trouvent en face du Parlement. Le vieux tribunal a été construit dans un style académique entre 1882 et 1884 et utilisée par la dynastie dirigeante Obrenović. Au moment de la construction, il était censé être plus grand que toute autre résidence du pouvoir serbe. Encore aujourd’hui, « Old Court » est considéré comme l’un des plus beaux exemples de l’académisme en Serbie. Malheureusement, ce Palace a été le théâtre d’un horrible assassinat dans l’histoire de la Serbie. En mai 1903, des conspirateurs ont sauvagement tué le roi Aleksandar et son épouse Draga et les ont jetés du balcon du deuxième étage dans la rue. Aujourd’hui, l’ancien tribunal abrite l’Assemblée de la ville de Belgrade et le cabinet du maire.

L'ancien tribunal royal - Très belle architecture
L’ancien tribunal royal – Très belle architecture Crédit photo : @miss.amira

Le nouveau Palace royal fut construit entre 1911 et 1912 sur ordre de la famille Karadjordjević qui était au pouvoir, ainsi ce bâtiment fut la résidence officielle du roi Aleksandar Karadjordjević.

En 1948, il devint le lieu officiel de l’Assemblée de Serbie. Actuellement, le président de Serbie utilise « New Court » comme bureau officiel.

New Court - Aujourd'hui le bureau officiel du président
New Court – Aujourd’hui le bureau officiel du président Crédit photo : @miss.amira

10. Ruines de l’OTAN

En 1999, l’OTAN a bombardé pendant 78 jours des points stratégiques du gouvernement Yougoslave en Serbie en réponse aux guerres de l’éclatement de cette entité de l’Est.

Des infrastructures, des objets industriels, des écoles, des installations médicales, des centres de presse, des monuments culturels, des églises et des monastères ont été lourdement endommagés. Bien que Belgrade n’ait pas autant souffert que Novi Sad, Niš et Aleksinac, la capitale serbe possède toujours des ruines à ciel ouvert et elle sont assez frappantes.

Les ruines et le mémorial des bombardements de 1999

Les ruines et le mémorial des bombardements de 1999 Crédit photo : @hajachao

Les ruines les plus connues sont celles du ministère de l’Intérieur et du ministère de la Défense yougoslave, tous deux situés dans la rue KnezaMiloša.

Construit en 1963, le ministère de la Défense ressemblait à un canyon avec la rue Nemanjina qui traversait le bâtiment. Cela fait référence au canyon de la rivière Sutjeska qui est l’une des plus importantes batailles de la Seconde Guerre mondiale en Yougoslavie. Ce bâtiment est donc la ruine la plus célèbre de Belgrade. C’est assez bizarre de le voir plus de 15 ans plus tard dans le même état. Aujourd’hui, le site est en train d’être nettoyé pour la construction d’un hôtel de luxe.


11. Musée Nicola Tesla

Le musée est assez petit et retrace la vie de Nicola Tesla, personnage de génie et inventeur du XIXème et du XXème siècle. Très intéressant même pour les enfants.

Un aperçu du musée Nicolas Tesla
Un aperçu du musée Nicolas Tesla Crédit photo : @nastya_bd

Attention aux langues disponibles : anglais/serbe, donc pas la peine d’y aller si vous ne maîtriser pas une de ces deux langues à moins que vous soyez curieux !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*